loader image

Fédérer ses équipes à distance

Fédérer ses équipes à distance

Pandémie mondiale oblige, depuis 2020 le travail à distance a connu un véritable essor. Il s’est d’ailleurs peu à peu imposé comme une norme à intégrer dans la vie d’entreprise. D’un point de vue équilibre et flexibilité, le télétravail rend les salariés moins stressés et plus productifs.

Cependant, ce mode de fonctionnement ne favorise pas toujours la bonne organisation de travail, le développement des relations, la cohésion voire la motivation des équipes.

Alors comment éviter le sentiment d’isolement et favoriser celui d’appartenance ? Comment continuer à fédérer et motiver ses équipes à distance ?

C’est ce que nous allons voir dans ce nouvel article.

Pourquoi est-ce important de fédérer ses équipes

Rædy est une entreprise au service du numérique dont la plupart des collaborateurs est à distance ou en mission chez nos clients. Ainsi, il est essentiel pour nous d’entretenir un lien dans les équipes.  Cette situation de travail à distance n’est donc pas une organisation inédite. Cependant, le résultat reste le même :

  • Inciter à participer et à coopérer pour rendre chacun des collaborateurs solidaires est notre enjeu
  • Nourrir un sentiment d’appartenance pour donner l’occasion à chacun de nos artisans de s’identifier à Rædy est un objectif.

En effet, comme les travaux de Maslow l’ont montré (oui, on fait un peu de psycho 🥴), ce sentiment d’attache est un besoin humain qui rassure et renforce la motivation et la performance des employés.

Quoi de mieux que de se lever chaque matin pour aller bosser dans une entreprise dans laquelle on se sent bien, où l’on se sent partie prenante d’un projet et surtout accompagné. Voici pourquoi il est essentiel de développer une communauté et de la fédérer pour améliorer l’expérience des collaborateurs.

Comment fédérer ses équipes

1) Solliciter le service RH

De manière générale, le service Ressources Humaines couvre de multiples aspects tous très importants pour le fonctionnement d’une entreprise. En effet, ce service prend part à de nombreuses missions et travaille notamment avec et pour les salariés. Du recrutement, au suivi et à la formation, le service RH a aussi la charge du développement et de la fidélisation des employés.

Auparavant, seulement un petit nombre de salariés étaient choisis comme étant les responsables, les leaders. Cette vision soutient que seul un nombre limité de personnes a du « talent ». Cette mentalité empêche un grand nombre d’évoluer et de se réaliser. Ainsi, le service RH et les dirigeants des entreprises doivent respecter l’authenticité et l’individualité de chaque membre de l’équipe. L’objectif est que l’organisation aide l’individu à voir son potentiel et inversement.

Passer de la gestion des talents à l’épanouissement

Sharath Jeevan OBE, auteur et Président exécutif d’Intrinsic Labs.

Ainsi, les ressources humaines valorisent l’attractivité de l’entreprise et développent la marque employeur.  

Le recrutement de talents, c’est une chose mais les fidéliser et les motiver en est une autre ! De pair avec d’autres services, les ressources humaines peuvent travailler sur le long terme pour organiser des moments fédérateurs, renforçant la cohésion d’équipe et le bien-être des talents. De plus, les managers eux-mêmes se sentent soutenus et ont davantage de temps pour gérer leurs activités.

2) Limiter le nombre d’échanges de mails

D’après de nombreux témoignages, les mails ont tendance à inonder d’informations, souvent pas très pertinentes, et surtout à interrompre les employés dans leur travail. En 2021, près de 320 milliards de mails ont été envoyés et reçus dans le monde et cette donnée est en constante évolution (et on ne parle pas de l’impact environnemental 🫠). Les cadres estiment passer en moyenne 5 heures par jour à consulter leur messagerie 🤯

De plus, les échanges via la messagerie ont tendance à déshumaniser les relations voire les ternir. En effet, quand certains ne vont pas analyser, d’autres prêtent attention à la forme, l’intonation ou la formulation des mails qui peuvent parfois être mal perçu. Ainsi, il est important de faire le point, tout simplement échanger entre les équipes pour entretenir de bonnes relations à distance et en présentiel.

Le travail à distance a aussi un impact sur les opportunités de conversations. Virtuellement, il est difficile de poser des questions ou même d’orienter ses collègues vers la bonne direction. En distanciel, il est compliqué de trouver des informations ou d’attendre des retours aux requêtes.

Alors, pourquoi ne pas investir dans un système de gestion des connaissances ?

Celui-ci est un moyen de fournir aux employés un accès en libre-service aux informations et comprendre quelles sont les lacunes au sein de l’entreprise.

À distance aussi, le partage de connaissance est un enjeu essentiel, qu’il est important de conserver !

3) Créer une culture d’entreprise ouverte

Dans le même sens que notre précédent point, à distance il peut être difficile d’instaurer une collaboration efficace. La collaboration est le fait de travailler en équipe en vue d’atteindre un objectif commun. Pour que la collaboration soit efficace et productive, il est important que les membres de l’équipe se sentent suffisamment à l’aise pour apporter leurs idées et retours.

Pour cela, certains experts affirment qu’il est primordial que chaque membre de l’équipe ait une vision globale des activités de l’entreprise. Ils doivent être impliqués en dehors de leur propre description de poste. L’entreprise doit s’assurer que chacun soit entendu en donnant suite à leurs idées ou demandes.

Une chaine de discussion interne et/ou des rituels (meetings, visio, …) avec les équipes des différents services peut alors être mis en place. Ces supports de communication permettent à chaque membre de l’entreprise de suivre les avancées et favorise la collaboration.

4) Favoriser les moments conviviaux informels

Que l’on accueille de nouveaux talents ou non, il est important de mettre en place (ou de conserver si vous le faisiez en présentiel) des points de rencontre ou d’échanges. Autour d’un déjeuner d’équipe ou d’un afterwork en fin de semaine pour décompresser, il est primordial de ne pas oublier l’informel ! En présentiel, cela fait partie de la vie de bureau. À distance aussi, il est important de prendre le temps de discuter avec ses collègues, de se rendre disponible, de les accompagner et les écouter pour le travail mais pas seulement !

Les activités ludiques peuvent être utilisées pour favoriser l’inclusion. Même à distance, il existe de multiples moyens d’encourager un esprit cohésif. Café-Visio, happy hours numériques ou jeux en tous genres sont d’excellents moyens de favoriser la mise en réseaux.

À distance aussi, l’engagement des équipes passe par le fait d’investir et inciter les initiatives collectives. Et quoi de mieux que des moments conviviaux en dehors du cadre professionnel 🤗

Depuis le début de notre création, Rædy a toujours accordé beaucoup d’importance à la cohésion, l’entente et la motivation des équipes.  Pour ce faire, nous appliquons une grande partie des tips apportés dans cet article. Aujourd’hui, notre objectif est de développer notre communication interne afin d’engager nos artisans dans la vie de l’entreprise et que chacun s’y sente au mieux.

Afterworks, évènements internes, création de challenges d’équipes, déjeuners, suivis réguliers des artisans ou appels informels, voici une partie de ce que nous appliquons déjà au quotidien.

Et vous, quelles actions mettez-vous en place pour fédérer vos équipes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous contacter

Adresse : 88 Avenue Charles de Gaulle,

92200 Neuilly Sur Seine

Suivez nous sur les réseaux :