Les 10 cyberattaques les plus courantes : comment se protéger

À l’ère numérique, notre monde est de plus en plus interconnecté. À travers nos ordinateurs, téléphones ou autres appareils électroniques, nous sommes constamment exposés aux différentes cyberattaques.

Ces menaces numériques sont un ensemble d’actions non autorisées visant à voler, révéler, altérer, désactiver ou effacer des données en accédant illégalement à des systèmes informatiques.

S’étant multipliées et sophistiquées, les cyberattaques mettent en péril la sécurité en ligne de chacun d’entre nous.

En effet, en 2022, 40 % des rançongiciels ont été signalés ou traités par l’ANSSI.

Dans cet article, nous allons dans un premier temps vous dévoiler les 10 attaques les plus courantes qui menacent notre sécurité numérique. Dans un second temps, nous vous partagerons les meilleures astuces pour vous protéger contre ces menaces.

Les 10 Cyberattaques les plus courantes

Les cyberattaques sont devenues une réelle monnaie courante, mettant en péril la sécurité des individus, des entreprises et des autres institutions à travers le monde.

Les pirates informatiques déploient constamment de nouvelles techniques de piratage afin d’accéder aux données sensibles et perturber les systèmes des utilisateurs.

Dans cette première partie, nous explorons les 10 cyberattaques les plus répandues qui sévissent actuellement.

Phishing

Le phishing, ou aussi appelé hameçonnage, est une attaque par laquelle les pirates se font passer pour des entités de confiance afin de tromper les utilisateurs. Les attaquants envoient souvent des courriels, messages frauduleux ou communiquent via des appels téléphoniques à la personne ciblée, en se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Contenant des liens ou pièces jointes malveillantes, les pirates incitent les destinataires à révéler des informations confidentielles. Informations personnelles, professionnelles, coordonnées bancaires ou intrusion de virus, tous les moyens sont bons pour inciter les utilisateurs à divulguer leurs données. 

Piratage de compte en ligne 

La deuxième menace majoritairement rencontrée tant par les professionnels que les particuliers est le piratage de compte en ligne. Celle-ci cible particulièrement la messagerie des victimes, car elles contiennent une mine d’informations personnelles et permettent de prendre le contrôle de la vie numérique d’une victime. La messagerie est également le point central de réinitialisation des mots de passe d’autres comptes en ligne.

Arnaque au faux support technique 

Autrement appelée Fraude à la réparation informatique, cette attaque est une des formes de malveillances informatiques fréquemment rencontrées. Cette attaque implique le blocage de l’ordinateur ou d’un autre appareil en affichant un message d’un prétendu « soucis technique » ou « mauvais fonctionnement » de l’appareil.

Elle incite ainsi les victimes à consulter un lien ou à contacter l’arnaquer et à payer une somme d’argent pour le soi-disant support technique. Les cibles principales sont les seniors moins familiers avec la technologie et les professionnels sans support informatique à proximité. Les méthodes de cette arnaque évoluent constamment, incluant des approches téléphoniques et des liens malveillants sur les réseaux sociaux.

Cyberharcèlement 

Le cyberharcèlement est une attaque dont on entend souvent parler. Elle consiste à forcer le contact avec une personne tierce de manière régulière et persistante. Le but étant de déstabiliser et dégrader l’humeur ou la santé psychique de la victime. Allant de l’intimidation aux menaces et à la diffusion de contenus compromettants, les conséquences sont graves. Elle s’établie souvent dans un cercle restreint mais également en public.

En 2022, 60% des jeunes adultes français ont déjà été harcelé sur Internet.  Il est essentiel de lutter contre le cyberharcèlement et de soutenir les victimes.

Violation des données personnelles

Les données personnelles sont des informations permettant d’identifier une personne, telles qu’un nom, une photo, une adresse, un numéro de téléphone ou une adresse IP. Une violation des données personnelles se manifeste par la perte, la modification, la diffusion non autorisée ou la destruction des données personnelles.

Les conséquences peuvent être graves car elles peuvent causer une atteinte à la réputation de la personne ou de l’organisme ciblé ; des préjudices financiers et bien d’autres conséquences plus lourdes.

Rançongiciels

Cette attaque est aussi connue sous le nom de Ransomwares. C’est un acte malveillant demeurant une attaque majeure pour la cybersécurité. Mettant la victime dans l’incapacité d’accéder à son appareil ou à ses fichiers tant qu’elle n’a pas payer de rançon, l’intérêt des cybercriminels varie selon les publics. Les entreprises et les professionnels sont la cible majeure de cette attaque en raison de leur propension supposée à payer les rançons en raison des conséquences économiques.

Spams 

Désignant une communication non sollicitée, ces messages peuvent être téléphoniques ou électroniques. À des fins publicitaires, le spam peut contenir des activités malveillantes. Il incite les individus à composer des numéros surtaxés, ou à envoyer des SMS à des numéros payants. Ils peuvent aussi être des tentatives d’hameçonnage ou de phishing pour but de dérober des données personnelles et/ou confidentielles.

Attaques par déni de service 

Attaque par déni de service, ou DDoS (Distributed Denial of Service) en anglais, est une technique qui vise les site marchands et associations.  Elle se résume à bloquer l’accès à un site ou un serveur en les saturant à travers l’envoie de multiples requêtes. Pendant l’attaque, le site ou le service devient temporairement ou difficilement utilisable, entraînant des pertes de revenus pour les sites marchands et des baisses de productivité.

Ceci nuit à la réputation du site, à sa crédibilité et à l’image de son propriétaire.

Faux ordre de virement 

Cette technique de piratage stratégique s’effectue dans le but de duper la personne ciblée et l’inciter à effectuer un transfert financier vers un compte détenu par le cybercriminel.

Les faux ordres de virement (FOVI) peuvent prendre diverses formes, comme l’usurpation d’un dirigeant avec une demande urgente et confidentielle, la manipulation des coordonnées bancaires d’un fournisseur, ou encore la falsification de l’identité d’un employé pour modifier ses coordonnées bancaires de salaire. Cette fraude découle généralement d’un piratage de la messagerie de la personne ou de l’entité usurpée.

Virus informatiques

Les virus informatiques sont le type de cyber malveillance le plus fréquenté et auquel nous sommes très facilement confrontés.

Ce dernier vise à perturber le fonctionnement des appareils électroniques ou des sites/serveurs mettant en danger la cybersécurité des utilisateurs.

Il s’infiltre souvent dans des systèmes informatiques après la consultation d’un lien frauduleux (Mail ; SMS/MMS ; de pièces jointes…). Les signes d’infection incluent des alertes antivirus, des ralentissements, des erreurs inexplicables et des modifications non autorisées de logiciels.

Astuces pour se protéger des cyberattaques

Il est impératif de renforcer notre armure numérique et de protéger nos données personnelles et professionnelles.

Dans cette deuxième partie, nous verrons quelques pratiques, simples et essentielles pour nous défendre contre ces cyberattaques, pouvant engendrer des conséquences lourdes.

  • Mot de passe robuste

Choisissez des mots de passe robustes. Créez des mots de passe longs, complexes et uniques pour chaque compte en ligne. Il existe des gestionnaires de mots de passe pour vous aider à les gérer tel que Dashlane, ou encore Norton ;

  • Mise-à-jour des appareils

Mettez régulièrement à jour vos appareils et équipements numérique. Acceptez les sauvegardes afin de garantir votre sécurité numérique ;

  • Les Antivirus

Veillez à vous munir d’antivirus efficaces et fiables comme Bitdefender ;  

  • Réseaux publics

Évitez de vous connecter à des réseaux non sécurisés, publics ou inconnus ; ils visent à collecter les informations personnelles telle l’adresse électronique ou le numéro de téléphone. Vous devenez donc facilement victime de spams ;

  • La source du message

Contrôlez/vérifiez la source de vos messages et l’identité de votre interlocuteur. Vous pouvez facilement être la cible d’hameçonnage (phishing). Encore plus important: Ne consultez pas n’importe quel lien envoyé ou pièce jointe figurant dans un mail suspect.

  • La sécurité de votre identité

Protégez votre identité. Ne communiquez pas vos informations personnelles/confidentielles aux autres ou sur des sites non fiables, ou même sur les réseaux ;  

  • Les sauvegardes

Sauvegardez régulièrement vos données/fichiers sur des supports externes telle une clé USB. Cela permet de ne pas les perdre dans le cas de piratage de votre équipement.  

De plus, surveillez bien vos outils et appareils électroniques. Ne les laissez pas dans des lieux ouverts et publiques sans surveillance.  

Pour conclure…

Si on ne s’en protège pas, ces cyberattaques peuvent être néfastes et avoir de lourdes conséquences. Elles peuvent interrompre nos activités et projets, endommager nos données confidentielles ou celles de nos clients.  

Ces solutions peuvent sembler évidentes mais reste très peu utilisées.

Rendons ces astuces partie intégrante de nos quotidiens afin de minimiser notre vulnérabilité face à ces menaces et à leurs conséquences.  

Chez Rædy, nous vous proposons des stratégies, des conseils et des solutions pratiques pour développer vos projets en toute assurance.

De la sécurisation de vos mots de passe à la sensibilisation à la sécurité, nous vous guiderons à travers les étapes essentielles pour renforcer votre résilience face aux menaces en ligne.

Pour toutes questions et informations supplémentaires, écrivez-nous à info@raedy.io

Partager cet article

Formulaire

Parlons-nous !