loader image

Se lancer en tant que Freelance

Se lancer en tant que Freelance

Notre dernier article abordait la modernisation de l’organisation du travail et notamment à travers la démocratisation du télétravail voire de modèles hybrides. Être Freelance, un vrai choix de carrière qui s’inscrit de plus en plus dans le monde du travail et attire de plus en plus de monde.

Communément appelé « indépendants », les freelances travaillent de manière indépendante et effectuent les tâches confiées durant les missions pour une durée déterminée. Souvent synonyme de liberté et d’autonomie, le freelance est à la fois un entrepreneur et son propre employé. On dit qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, c’est pourquoi, dans ce nouvel article, on vous parle des avantages et des inconvénients du statut de freelance ainsi que des formalités pour pouvoir le devenir.

POURQUOI LE FREELANCING

1) Les avantages

Depuis la pandémie du COVID-19, le statut de Freelance a été poussé vers le succès. En 2021, le nombre de freelance s’élevait à 1,2 millions et ce chiffre n’a pas cessé d’augmenter ces 10 dernières années. Selon des études, 88 % d’entre eux ne souhaitent plus redevenir salariés et justifient cela par la flexibilité et la liberté que le freelancing apporte.

En effet, les freelances sont libres de choisir leurs horaires, le rythme de travail et le lieu sur lequel ils préfèrent travailler. Certaines études montrent que près de 60 % des Français préfèrent travailler après 20 h, horaires considérés comme atypiques en entreprise. Travailleurs mobiles, les freelances ont l’opportunité d’effectuer les missions dans n’importe quels lieux, aussi bien à la maison que dans les bureaux de l’entreprise cliente (ou sur les plages des Caraïbes 🤷🏽‍) afin de varier l’environnement de travail.

Le prestataire freelance a aussi l’opportunité de fixer son taux journalier moyen (TJM). Salaire fixe ou variable, l’entreprise cliente doit s’acquitter du montant de la facture émise tous les mois par le travailleur indépendant.

Et pour finir, le statut de freelance est l’occasion d’améliorer et d’élargir ses compétences et son réseau de contact. En 2021, 36 % des freelances affirmaient être polyvalents grâce à la pratique de plusieurs missions diverses et variées.

Vous l’avez compris, le plus gros avantage est la liberté qu’offre le freelancing. Néanmoins, ce trop-plein d’indépendance peut être difficile à gérer.

2) Les inconvénients

Le statut de freelance peut aussi contenir de nombreux freins, sortir de sa zone de confort peut effrayer.

En effet, l’incertitude sur la pérennité des missions engendre des revenus variables et instables. Les collaborations pouvant être de courtes durées, les travailleurs indépendants doivent avoir les outils nécessaires pour être efficaces lors du démarchage commercial. Cette implication peut donner lieu à du travail supplémentaire et une organisation sans faille. En effet, 85 % des freelances admettent travailler environ 8 heures durant leurs jours off. 9 % d’entre eux assument même manquer de temps pour mener à bien leurs missions.

Les études confirment également la difficulté pour les consultants de trouver des clients (c’est d’ailleurs l’un des principaux freins). Le statut de freelance s’étant largement démocratisé depuis l’arrivée du coronavirus, la concurrence a particulièrement augmenté. Ainsi, près de 50 % des travailleurs autonomes affirment manquer d’un réseau de contacts.

De plus, les consultants sont souvent indépendants sur tous les points. La gestion des aspects juridiques, comptables, fiscales, administratifs et des frais nécessaires pour le fonctionnement de l’entreprise, sont à la charge du freelance. Il existe cependant des plateformes capables d’assister cette gestion, afin de soulager les indépendants de cette nouvelle organisation.

SE PREPARER A SE LANCER

La décision est prise, vous souhaitez changer de cadre de travail et commencer une nouvelle carrière ! Prêt à se lancer, il suffit alors de gérer la création de l’entreprise en adoptant le bon statut juridique : entreprise individuelle, statut de société (EURL ou SASU), portage salarial ou coopérative.  Ensuite, il faudra fixer le taux journalier et pouvoir être capable de mettre ses compétences en avant. Parce qu’il est essentiel de s’accorder aux tendances et aux prix du marché, des outils et plateformes sont disponibles pour se positionner.

Comme toutes entreprises, il faudra ensuite faire les déclarations trimestrielles à l’URSSAF et les déclarations d’impôts. Si les chiffres font peurs, il existe des outils permettant de gérer la facturation et la comptabilité.

Concernant l’éligibilité aux différentes protections, il est important de savoir que depuis le 1er novembre 2019, tous les freelances sont, en théorie, éligibles au chômage. En fonction du statut choisi, certaines conditions sont applicables telles que la pratique d’une activité, sans interruption, pendant 2 mois dans la même entreprise avec un revenu de minimum 10 000 € par an sur les 2 années.

La retraite, la couverture santé et mutuelle sont également percevable pour la quasi-totalité des freelances français. Des modalités sont applicables en fonction du statut choisi.

Dernier point concernant la protection du freelance, l’assurance Responsabilité Civile Pro (RC Pro). L’erreur est humaine et en cas de problème durant une mission, cette assurance indemnise le client à votre place. Certains statuts rendent cette assurance obligatoire, là où d’autres laissent le choix aux indépendants de décider.

Il est important que vous fassiez toutes les recherches nécessaires pour choisir le statut qui correspond le mieux à vos attentes et ambitions. C’est pourquoi, on vous a préparé un tableau récapitulatif des différents statuts.

Tableau récapitulatif des différents statuts

RÆDY VOUS SOUTIENT

Nous vous comprenons !

Vous avez peut-être déjà passé le cap du statut de freelance et vous recherchez un partenaire pour vous accompagner tout au long de votre nouvelle carrière.

Jeune start-up innovante, nous sommes la première société de services numériques en partenariat avec la plateforme Jump. Celle-ci permet de faciliter la vie des freelances en offrant un accompagnement complet afin de ne pas devoir sacrifier certains avantages salariés.  Les responsabilités fiscales, comptables, juridiques et administratives sont endossées par Rædy, en collaboration avec Jump.

En nous rejoignant, vous aurez accès à ses avantages au prix unique de 69 € pendant 3 mois. Une fois ce délai dépassé et quel que soit votre chiffre d’affaires, les frais s’élèveront ensuite à 99 € par mois. Ou bien 69€ par mois pendant un an si vous souscrivez à un abonnement annuel.

Outre l’accompagnement sur la gestion et l’organisation de votre entreprise, nous sommes le partenaire de votre réussite. Attentifs à vos compétences et expériences, nous mettons tout en œuvre pour vous offrir des opportunités passionnantes, en adéquation avec vos attentes.

Pour plus d’information, contactez-nous : info@raedy.io

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous contacter

Adresse : 88 Avenue Charles de Gaulle,

92200 Neuilly Sur Seine

Suivez nous sur les réseaux :